Image
Top
Navigation

LIFTING FACIAL ENDOSCOPIQUE

Le lifting facial endoscopique s’adresse essentiellement à la région frontale et à la région médiofaciale (pommettes, tempes). La technique endoscopique permet au niveau frontal une correction de l’affaissement du front avec une meilleure reposition du sourcil éclairant le regard et entrainant un déplissement des rides de la patte d’oie.

Au niveau de la région médiofaciale, l’endoscopie permet un repositionnement de la pommette afin de corriger l’affaissement avec disparition de la vallée des larmes et atténuation des sillons nasogéniens.
J’utilise la technique de Ramirez depuis 1994, technique qui m’a séduite car en introduisant une mini-caméra, elle permet de minimiser considérablement les cicatrices en conservant une très grande sécurité.
Elle a pour but de corriger l’affaissement de cette région chez les patients qui ne présentent pas d’excès cutané important.
Du fait de l’absence de rançon cicatricielle elle peut s’adresser à des patients jeunes.

LIFTING CERVICO-FACIAL

AVANT L’INTERVENTION

Lors de la première consultation, j’effectue une série de photographies que j’étudie et que je compare à d’anciennes photographies à différents âges de votre vie. Ceci permet de voir les modifications de la région faciale supérieure au cours du vieillissement et de ses rapports avec le reste du visage et d’essayer de proposer une intervention adaptée.
L’arrêt de l’intoxication tabagique est indispensable minimum 45 jours avant l’intervention étant donné les risques de souffrance cutanée due à la vasoconstriction exercée par la nicotine.
Un bilan ophtalmologique récent vous est demandé car cette intervention nécessite un décollement péri-orbitaire.

L’INTERVENTION

Cette intervention nécessite de petites incisions de 1 cm dans les cheveux. Elle se pratique le plus souvent sous anesthésie générale lors d’une brève hospitalisation .
Elle permet de décoller l’ensemble de la région au ras de l’os, puis de repositionner les tissus et les maintenir en place par des fixations profondes. Elle agit essentiellement au niveau musculaire et au niveau du périoste.

LES SUITES OPERATOIRES

L’ablation des agrafes dans le cuir chevelu se fait entre le 10 et le 15ème jour.
Les suites opératoires sont essentiellement marquées par l’apparition d’oedèmes et d’ecchymoses dont l’importance et la durée sont très variables d’un individu à l’autre. Des drainages lymphatiques manuels peuvent être conseillés pour une résorption plus rapide des oedèmes.

LE RESULTAT

En ce qui concerne le lifting frontal endoscopique, cette technique repose sur le principe d’un rééquilibrage des muscles frontaux et occipitaux et nécessite donc six mois pour obtenir le résultat définitif. Elle permet de donner un aspect plus reposé à la partie supérieure du visage.